AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De retour du Parc Fantaisie

Aller en bas 
AuteurMessage
Anne Larivière
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 21

MessageSujet: De retour du Parc Fantaisie   Sam 20 Juin - 16:39

Anne arrivait donc chez elle, après cette surprenante rencontre au Parc Fantaisie. Une rencontre qui ma fois étais aussi effrayante qu’attirante. Elle ne s’avait pas si c’étais le bon choix que de l’invité à venir chez elle.

*Au pire je n’aurais juste qua trop penser, si j’ai bien comprit sa va l’épuisé et puis il ne pourra presque plus rien.*

Après avoir ranger c’est affaire, elle débarrassa vite fait la table de cuisine et le salon et alla ensuite préparer du café. Pendant qu’elle attendait pour le café, elle déposa les mains sur le contoir et se mit à penser.

* Veux-il vraiment m’aider ? Veux-t-il vraiment éclaircir ma lanterne comme il a dit ? Ai-je faite une erreur en l’invitent à venir ici ? Non… Il aurait aussi bien pu venir quand même, je ne lui aie pas dit c’étais où, il le s’avais déjà. Bon je crois que je n’avais pas d’autre choix, alors je n’aie cas faire avec et espéré que tout se passe bien…*

Après que ces penser soit fini Anne revient à elle et continua de tout préparé pour accueillir Adam quand même convenablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Primeira
Admin
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Dim 21 Juin - 13:03

Anne était assez perspicace pour savoir qu’elle courait un risque en l’invitant chez elle ou non. En plus de savoir qu’il pouvait lire dans les têtes, elle sentait près de lui, une énergie malveillante.
Quand elle se retourna vers la table à dîné, la café maintenant près, Adam était déjà assit sur une chaise. Son manteau était accroché sur le dossier de sa propre chaise et ses chaussures étaient placées dans l’entrée de la maison. Il avait joint ses mains et appuyé ses coudes sur la table. Un faible sourire en coin, il attendait patiemment sa boisson, tout en scrutant Anne de ses yeux dorés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Larivière
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 21

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Lun 22 Juin - 0:43

Anne ne fut pas surprise de voir qu’il était là et qu’il c’étais déjà installer, alors elle lui apporta la tasse de café car le lait et le sucre étais déjà sur la table pour qu’il pu se servir lui même. Et alla s’assoir à l’autre bout de la table et prit une gorgé de café.

*Si il y a une prochaine fois, j’aimerais mieux que vous cognez avant d’entré s’il vous plait.*

Elle déposa sa tasse et regarda Adam.

« Bon ! On va allez droit au but. Comment pouvez-vous m’aider ? Que savez-vous sur cela ? Je veux savoir se que vous me voulez ? Pourquoi moi ? Et pour finir je dois vous rappeler que j’ai rempli ma condition de nous débarrasser de lui qui étais dans nos patte et je nous aie trouvez un endroit calme et j’espère autant de votre part, que vous remplissiez ma condition. Alors à vous de parlez »


Sur ce, Anne prit une autre gorgé et continua de la regarder et attendu les réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Primeira
Admin
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Jeu 25 Juin - 10:02

Adam croisa les bras et scruta Anne d’un regard amusé. Il se replaça sur sa chaise en croisant ses jambes et leva les yeux aux cieux, comme s’il réfléchissait. La jeune professeure pouvait faire un lien avec la posture de l’homme mystérieux. Des bras et des jambes croisés montrent un être très fermé d’esprit. C’est une façon inconsciente chez l’individu de montrer qu’il ne veut pas parler et qu’il a peut-être un secret.
Cela dit, son regard doré revint vers les yeux de sa vis-à-vis.

« Je peux vous aider en vous disant la vérité. J’en sais beaucoup plus que le sujet lui-même. Vous, parce que je sais que vous cherchez des réponses. Enfin, je crois que vous n’allez pas être déçu. »

Adam se releva alors et ouvrit les bras, tel un animateur de scène qui veut lever une fouille.

« Êtes-vous prête à entendre une histoire fantastique!? »

Il beugla sa question d’une voix tout aussi puissante qu’avenante. Les bras en croix, il attendit sa réponse d’un œil joueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Larivière
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 21

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Jeu 25 Juin - 11:06

Anne trouva que tout cela venait de plus en plus intéressant, mais elle garda quand même c’est précaution pour être sur de ne pas ce faire avoir, en aucune façon. Elle écouta ce qu’Adam lui disait et voici la réponse qu’elle donna.

« Et bien oui je suis prête à entendre cette histoire fantastique car si je ne croirait pas au fantastique je crois que une grosse partie de mes recherches et de mes études aurait servi à rien. Alors raconter moi cette histoire car si je ne croirais pas au fantastique, je n’aurais sans doute jamais voulue croire que vous pouviez lire dans la tête de gens. Je veux que vous raconter votre histoire car si je ni croirait pas on en serait sans doute pas là. »

Elle regarda ensuite Adam qui la regardait et but une autre gorgé de son café tout en attendant le début de son histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Primeira
Admin
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Jeu 25 Juin - 12:10

Adam se mit à faire de grandes révérences, toujours les bras en croix, comme s’il était le chef d’orchestre d’une symphonie historique. Elle souriait de toutes ses dents et ses yeux brillaient maintenant d’une passion vive.

« Mon histoire remonte aux sources des contrées macédoniennes. Je suis né le 31 juillet 456 avant le Christ. Ma Macédoine était riche et elle me semblait éternelle. Nos terres produisaient sans cesses et les pierres précieuses débordaient de nos grottes sous-terraines. Pour les autres grecs, nous étions perçus comme des barbares. Oui notre richesse nous apportait une joie de vivre insatiable. Le jour nous travaillions ardemment jusqu’à en faire lacérer nos pauvres muscles et la nuit, nous allions nous fondre dans des corps chauds et désirables. C’était délicieux. »

Il prit un temps d’arrêt pour se passer une main dans son épaisse chevelure d’un brun cuivrée. Sous ses mouvements grandioses et dynamiques, quelques mèches rebelles étaient venues cacher son regard passionné.

« Je fus dans ces temps, Yanis le premier et dernier fils de Laerce. Mon père était agriculteur et éleveur des plus puissants chevaux de toute la Macédoine. J’étais fier de ma famille et ma patrie. J’ai été élevé dans les lettres et les armes. Notre peuple se voulait d’être intelligent et fort à la fois. Cela dit, l’intrigue de mon histoire débute réellement à mes 23 ans, un 17 février dans une toute autre contrée que la mienne. Voudrais-tu l’entendre Anne? Voudras-tu tout écouter, jusqu’à ce que cette histoire en vienne à toi?"

Sur ces paroles, il s’agenouilla aux côtés d’Anne, on la scrutant sans cesse. C’était comme s’il avait élaboré une chorégraphie gestuelle pour chacune des phrases de son histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Larivière
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 21

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Ven 26 Juin - 0:47

Anne étais stupéfaite de voir c’est mouvement et étonner d’entendre cette histoire. Elle ne s’attendait pas a se genre d’histoire la. Une fois de plus Anne venait d’être prit par ce que l’on appelle l’imprévu. A l’habitude elle détestait sa mais cette fois ne la dérangeait pas elle aimait son histoire malgré le fait que elle ne se sentait pas en sécurité, mais se sentiment d’insécurité partais peu à peu. Elle fut ensuite un léger sourire en écoutant et en regardant Adam raconter son histoire. Anne lui répondit alors à la question qu’il lui avait demandé.

« Humm… Sa fait tout de même 2442 ans environ d’histoire a écouter, mais bon tout cela m’intéresse et je veux bien savoir comment tout cela peu bien venir a moi et aussi le comment avez-vous fait pour vivre aussi longtemps. Mais chaque chose en son temps surement que je le découvrirais en écoutant votre histoire, alors continuer s’il vous plait. »

Alors Anne regarda Adam qui c’étais agenouiller et puis attendit la suite de l’histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Primeira
Admin
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Ven 26 Juin - 11:12

Adam acquiesça aux dires d’Anne.

« Je serais bref dans ce cas, dans le but que tu ne prenne pas une seule ride avant la fin. »

Il souriait de nouveau et recommença son animation. Tout en faisant danser ses mots à l’aide de ses bras, il tapait de ses pieds un rythme entraînant. L’ambiance ressemblait au suspense, aux légendes et à la fête.

« Je dus quitter mon village, mon père et ma mère pour m’aventurer vers l’ouest où m’attendait la chaîne du Pinde. Le Pinde était une montagne sublime. Elle est montée parce qui me semblait des pâturages d’un vert trop pure. Elle faisait sa place au milieu des bois garnis d’un vert plus sombre. Le paysage était magnifique quand j’arrivai vers mon service militaire. »

Il souffla un instant et pris le temps de bien se remémorer les lieux. Anne put remarquer à cet instant qu’Adam soufflait, mais que ses épaules et son abdomen ne bougeaient jamais. Habituellement, ils suivent le rythme régulier d’une respiration. Peut-être que son ventre plat était dissimulé sous son chandail certes. Pourtant, les épaules étaient visibles, mais pourtant immobiles.

« Ha oui, je dois être bref. Je suis navré, je me laisse emporter. Or, je fis mon service militaire et à mes 18 ans, je rentrais vers mes terres bien aimées. Je fus partie 2 ans. À mon arrivée, mes parents me présentèrent Lezée, une femme pure et mince, bien que ses traits étaient trop carrés et plus ou moins symétrique. J’étais une beauté et elle une poupée gravé grassement dans une pierre trop rude. Elle n’était pas vraiment belle, mais son cœur était débordant d’amour et de tolérance. »

Il rit de nouveau, un rire qui semblait toujours plus d’un aboiement qu’autre chose.

« Être bref oui je dois réussir à l’être. Elle mourra dans mes bras un 12 septembre, quand j’avais 22 ans. Elle n’avait pas réussit à me donner aucun enfant et elle mourra dans une fièvre et des étouffements grotesques et écœurants. Cette même année, ma mère mourra elle aussi.»

Elle soupira, en souriant toujours toutefois.

« Le cœur en miette, je décidai donc d’offrir mes services vers le sud. Dans les pays du sable, il y avait souvent des conflits contre la Grèce. Rien de bien exceptionnel et aucun roi digne de ce nom favorisait les conquêtes. Pourtant nous étions méthodiques, intelligents et puissants. Ces talents me permirent de rester en vie jusqu’à ce que je rencontre Aud. Une princesse à la peau cuivrée. Je devais combattre son peuple, mais je l’aimais. Sa beauté était telle qu’elle m’aveuglait. Je vacillais à sa rencontre et balbutiait en sa présence. Nous voulions nous sauver, mais cette nuit où nous allions déguerpir à tout jamais… »

Il se racla la gorge et cessa tous les mouvements de son corps à la fois. Son corps était maintenant marmoréen. Seules ses lèvres bougèrent et sa voix était plus douce et moins forte :

« En bref, son propre peuple la sacrifia devant mes yeux, donc je me mis à errer ici et là, dans un monde que je n’aimais plus. J’avais 23 ans et nous étions un 17 février. C’est là que je rencontrai mon vrai père. Un deuxième père qui fut pour moi une libération et l’ascension vers le paradis. Il s’appelait Caïn. »

Le dernier mot ne fut qu’un murmure…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Larivière
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 21

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Mar 30 Juin - 1:08

Emporter dans cette histoire que Adam racontais, Anne étais stupéfaite et abasourdit. Elle a de la difficulté à tout croire se qu’il dit, mais il avait l’air si s’insère qu’elle n’avait d’autre choix.

*Caïn ? J’espère qu’il ne parle pas vraiment du Caïn qui se trouvait dans l’ancien testament chrétien. Le fils d’Adam et Ève, celui qui tua son frère Abel par jalousie. Non… Sa ne peut pas être sa sans sa il n’aurait pas changé son nom pour celui d’Adam qui étais le père de Caïn, quand il dit considéré se Caïn comme un deuxième père. Mais bon attendons de voir la suite.*


Anne le regardait ensuite avec un air intriguer et dit :

« Allez vous pouvez continuer tout cela s’envient que des plus intéressent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Primeira
Admin
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Mer 1 Juil - 12:49

Anne pouvait savoir que Caïn était le nom donné au fils d’Adam et Êve certes. Néanmoins, puisqu’elle s’était intéressée aussi aux légendes vampiriques, elle pouvait aussi se rappeler que ce nom était donné au premier vampire. Son vampirisme avait été une malédiction puisqu’il avait tué Abel. Elle n’en savait pas plus. De plus, ce n’était qu’une légende.

Quoiqu’il en fût, Adam s’assit de nouveau tout en prenant une position décontractée. Il répondit ensuite aux pensées d’Anne, par ses propres pensées.

*Lui-même ma chère. Enfin, c’est ce qu’il me disait.*

Puis il se racla la gorge et prit une longue inspiration. Comme s’il allait défiler une histoire très longue et difficile à exprimer.

« J’étais au Nord, dans les régions les plus froides et les plus dangereuses. À l’époque, la terre gelée était vile et je me devais d’être pourvu de plusieurs peaux pour ne pas devenir une stalagmite. De plus, mes connaissances du combat étaient plus que nécessaires puisque des barbares, il me semblait qu’il en pleuvait là-bas. Des hommes laids et détruits par leur combat. Ils puaient et parlaient d’une façon complètement disgracieuse. »

Adam plissa le nez en signe de dégoût.

« Bref, je me suis bâti une niche dans le creux d’une montagne après avoir voyagé quelques mois en solitude. Je n’avais aucun but. J’étais là seulement pour exister et peut-être pour trouver une civilisation plus humaine que les barbares. Je n’étais pas vraiment un explorateur, mais plutôt une jeune loque qui traînait. »

Il ria sans joie.

« Enfin, les montagnes de glaces me firent tomber sur une vallée immense et rocailleuse. Au centre de celle-ci, se dressait un château de vieilles pierres délabrées. Je n’avais jamais vu une telle construction. C’était très différent de la Grèce. Je savais que je risquais ma peau, mais la solitude en était venu à me ronger et je n’avais plus d’eau, ni de nourriture. Sans aide, j’allais périr. Je cognais donc à l’immense porte et tomba à la renverse, en ayant comme derrière vison, un ciel blanc et gris, sans soleil ni chaleur à apporter. »

Il soupira et sourit d’une façon mélancolique. Ses yeux brillaient d’un souvenir fragile et important.

« À mon réveil, j’étais niché dans un tas de couverture douces et chaudes, c complètement nu. Des torches allumaient la salle. L’endroit n’étais fait que de pierre et de tapis. Il n’y avait aucune fenêtre. Devant mon lit, se dressait Caïn, l’homme le plus beau que j’ai pu contempler dans ma vie. Et il est à préciser qu’avant cela, je n’avais jamais regardé un homme de cette façon. Sa peau était d’un blanc laiteux et ses cheveux d’un blond soyeux. Ses yeux étaient aussi bleus qu’un ciel obscur et ils possédaient une lueur de démence. Quant à son visage, il était tout simplement marmoréen. Il me semblait qu’un ange m’était apparut. Sans que je ne puisse dire un seul mot, il me sourit et me dit : Je m’ennuie, tu seras à moi. Il arracha alors les couvertures et sauta sur moi, les crocs sortis. Puisque oui, il possédait des canines d’un blanc ivoire et elles étaient beaucoup trop affutées pour un homme. Il planta alors ses crocs dans ma gorge et me tint les poignets sans que je ne puisse rien faire. J’avais l’impression d’avoir la force d’un nouveau-né contre lui. C’était impossible pour moi de me débattre. Il aspira mon sang et l’avala. Je trouvais cela autant dégoûtant que plaisant. C’est une sensation difficile à expliquer. Par la suite, quand l’inconscience allait me prendre, il se mordit les lèvres et m’embrassa. Comme si c’était instinctif, je me mis à boire le sang de cet être fascinant. Je m’abreuvais à ses lèvres. J’allais bientôt devenir un vampire. »

Il s’arrêta alors pour bien savourer l’expression d’Anne. Allait-elle vraiment croire à tout cela? Adam semblait en avoir quelques doutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Larivière
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 21

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Mer 1 Juil - 17:24

Anne se mit à regarder Adam d’un regard septique, comme si elle avait de la misère à comprendre et à croire tout se que Adam lui disait. Elle retrouva au même moment la petite crainte qu’elle avait lorsque Adam venais d’arriver, cette petite crainte et se petit sentiment d’être en danger. Elle fit tout cela en même temps d’avoir l’air stupéfaite de cette histoire.

« Voyer vous Adam, je crois que mon premier réflexe normalement aurait été de ne pas vous croire. Mais avant de commencer de raconter l’histoire de votre vie, vous m’avez posé une question et cette question étais « Êtes-vous prête à entendre une histoire fantastique!? ». Quand j’ai répondu à cette question je vous aie dit que j’étais prêtre à l’entendre. Je crois aussi que le fait que j’étais prête à entendre cette histoire impliquais aussi de la croire. Alors je me dois de vous croire. Je me pose bien des questions malgré tout mais je crois que je vais attendre la fin de votre récit pour les poser. Alors continuer s’il vous plait. »

Anne reprit après ces paroles son air normal prêt à écouter ce qu’il avait à lui raconter. Elle serrait maintenant sa tasse de ces deux mains et en prit lentement une gorger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Primeira
Admin
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Ven 3 Juil - 11:14

Adam acquiesça donc et continua.

« Devenir un vampire Anne, c’est renaître. La sensation est tout d’abord très douloureuse certes. J’ai dû passer quelques jours à me tortiller sur le sol tout en beuglant comme un animal éventré. La suite elle, c’est tout autre chose… Je me suis réveillé dans ce qui me semblait un cachot au sous-sol. La pierre était très froide et l’air sentait l’humidité. Je n’avais pas encore ouvert les yeux que j’entendais du sang circuler dans des veines et un cœur battre. Je sentais aussi une odeur infecte et alléchante à la fois. Sa peau était écœurante, mais le parfum qui s’agitait dans son corps était des plus attirants. Quand j’ouvris les yeux, mon monde en était un nouveau. Je remarquais des choses que je n’avais encore jamais vues. Tout me semblait intéressant et beau. Mes sens divaguaient, tels ceux d’un nouveau né. J’entendais les pas d’un cerf à l’extérieur du domaine, je respirais l’odeur des bois et je sentais sur le sol les moindres détails du sol rugueux. Tout ça à la fois. C’est alors que mon nouveau père m’annonça : Soulage ton malaise Yanis. Il tenait la gorge d’un barbare à l’allure fade, mais au goût qui allait être délicieux. Tel le nouveau né qui instinctivement cherche le sein, j’ai cherché sa gorge et y ait planté mes crocs. J’avala son sang et c’était jouissant rien de moins. »

Adam se passa une main dans les cheveux et scruta de nouveau Anne. Toutefois, il ne lui demanda pas son avis et continua immédiatement.

« Ensuite, il passa presque un an entier à m’apprendre qui j’étais. L’histoire, mes nouveaux pouvoirs, les lois puisqu’il en avait. Je pouvais sauter plus haut que n’importe quel animal et courir plus vite qu’une voiture. J’étais un prédateur parfait. De plus, j’étais irrésistible pour les femmes comme les hommes. En bref, aucun humain n’avait la moindre chance contre moi. »

Adam s’arrêta pour joindre ses mains ensemble et s’asseoir de façon plus sérieuse.

« Je peux maintenant passer directement à l’histoire qui te concerne ou bien tout décrire dans les moindres détails. »

Il regarda l’heure et lança une pensée à Anne.

*Nous en aurions pour toute la nuit.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne Larivière
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 21

MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   Lun 3 Aoû - 17:05

Anne réfléchi donc a tout cela et lui dit ensuite cela.

« Je ne peux m’empêcher de douter sauf que j’ai accepté de t’écouter et que tout a l’air si réel dans se que tu raconte. Je me dois donc de tout croire se que tu me dis se soir. L’envie de s’avoir ton histoire me ronge de l’intérieur, mais le vouloir de savoir se qui me concerne est aussi intéressante. »


« Mais bon si jamais cela dur trop longtemps je ne travaille pas demain alors pourquoi pas en profiter pour continuer à vous écouter. Je vous laisse donc le choix si vous me raconter tout ou juste ce qui me concerne. »

Elle alla donc prendre une autre gorgée de café lorsque elle remarque qu’elle l’avais déjà terminer et recommença dons a écouter Adam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour du Parc Fantaisie   

Revenir en haut Aller en bas
 
De retour du Parc Fantaisie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Forellan - World of Darkness  :: Saint-Forellan :: Est :: Banlieue :: Maison de Larivière-
Sauter vers: