AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mina Versant
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 10

MessageSujet: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Mer 17 Juin - 4:02

Mina n’avait que faire des gens qui travail sans passion. Elle était solitaire depuis l’âge de 16 ans et ne demandait pas de tuteur légal puisqu’elle entrait au cégep. Étudiant en lettre et littérature, elle développa une grande passion, cette passion dirigera le reste de sa vie, à ce qu’elle pense. Elle ouvra cette librairie avec l’argent que son père lui avait laissé, elle y travaillait très fort, même que son appartement n’était qu’à deux minutes à pied.

Ce soir là, Mina, tranquille déballait sa commande, elle avait commandé des livres très particuliers sur les sujets plus inconnus du monde matériel. Elle avait intérieurement une fascination pour les esprits, comme s’ils faisaient partie de sa vie. En enregistrant sa commande, elle ne se croyait pas seule, l’âme de son père était avec elle, elle le savait.

Croyante, elle faisait sa petite prière de lumière à chaque fois qu’elle sentait sa présence. Cette énergie qui tournait autour d’elle lui envoyait des signes, comme ce soir. Parfois elle le voyait passer avec un livre à la main et c'est ce qui se produisi. Aussitôt qu’elle apercevait celui-ci, elle courrait pour s’apercevoir d’un signe précis, Souvent le livre tenue par son père lui donnait des indices sur ce qu’elle était.

Mais ce soir allait être une soirée plutôt particulière, le livre tenue entre les mains de son père cette fois-ci était un best-seller <<Émotion quand tu nous tiens>> c’est un livre qui apprends à se défaire du passer, alors elle sut qu’elle devait le lire, pour arrêter de souffrir.

Assise un peu plus tard dans la soirée, son magasin encore ouvert, livre à la main, elle attendait… Mais quoi ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan Marshall
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Mer 17 Juin - 12:22

Il fulminait encore. Cet abruti d'élève en formation, à l'usine, qui lui avait bousillé son Handbook. Son Handbook ! Sa Sainte Bible ! La sainte bible de n'importe quel scientifique qui se respecte ! Il avait failli le déchiqueter en morceaux, l'étudiant. S'était calmé juste à temps, ses poils n'avaient eut que le temps de foncir et d'allonger un peu avant qu'il reprenne contrôle. Ce n'était pas le moment de faire un scandale... Même s'il en mourrait d'envie.

Il devait donc s'en trouver un autre. Il n'y avait que dans les librairies que ça se trouvait, une telle brique. Et pas n'importe laquelle. La version la plus récente, celle de l'année, avec le nouvel index et la courbe de fusion du mercure. Rien qu'à penser aux nouveautés, lui qui avait avant l'édition 97-98, il salivait. Pour de vrai, il salivait réellement. Il s'essuya le coin de la bouche avant d'entrer dans la bâtisse.

Il jeta un regard à la ronde, plissa légèrement les yeux. Renonça à se retrouver dans toutes ces rangées, et se dirigea vers une jeune femme qui semblait travailler ici. Sans vraiment réaliser pourquoi, elle lui fut tout de suite sympathique. Bha, sûrement le fait qu'une jeunesse s'intéresse à des livres autres que des bandes-dessinées.


- Pardon mademoiselle, auriez-vous un Handbook of Chemistry and Physics, l'édition 2008-2009 ?

Le nom anglais fut prononcé à la manière des vrais anglophones, bien qu'il n'ait aucun accent discernable dans les deux langues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Versant
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 10

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Mer 17 Juin - 13:10

Mina était assise confortablement sur une chaise, au moment au la sonnette d’entré fit son tintamarre, elle posa son livre sur le côté. Elle s’avança tout doucement <Sans faire de bruit> Vers l’homme qui commençait à regarder les rayons.

*Beau jeune homme, franchement ça fait du bien de voir des nouvelles têtes*

Elle dirigea son regard rêveur vers le haut, ferma les yeux quelques secondes.

*Merci papa, j’ai compris, cette personne pourra être mon ami…On verra bien*

C’est l’homme qui aborda le premier la conversation. Elle inclina la tête tout doucement en signe d’écoute active. Elle fit alors un sourire, elle tourna les talons et fixait toujours de ses yeux l’homme, ce qui lui donnait le look de marcher de coté.

- Vous pouvez me suivre ! C’est un livre qui est quand même assez rare, j’en ai un exemplaire, mais je le garde dans mon présentoir, car il est cher.

C’est ainsi qu’elle alla de son coté du comptoir et sorti la brique scientifique et la posa sur le comptoir.

- Alors c’est bien cela monsieur, au fait, je sais pas…

Elle tendit la main d’une façon très inoffensive et même innocente.

- Moi c’est Mina, je suis la propriétaire de cette librairie.

Avec un grand sourire, elle plongea son regard dans celui de Galadan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan Marshall
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Mer 17 Juin - 16:24

Le beau jeune homme se serait sans doute senti flatté s'il avait su qu'à ses 35 ans bien sonnés, il pouvait encore susciter ce genre de pensés. Mais comme il ne lisait pas dans les têtes, il se contenta de lui emboîter le pas quand elle parla du présentoir, tout en souriant, heureux qu'elle en ait un. Ses yeux s'illuminèrent quand elle déposa sa sainte brique sur le comptoir, et il se mit à en feuilleter les pages fébrilement, à la recherche de la fameuse courbe de fusion du mercure. Rhaaaa. Soupir extatique en constatant qu'elle y était bel et bien.

Il releva les yeux, planta son regard dans le sien, et dégagea ses mains pour serrer la sienne, encore tout sourire. Soulagé. Il avait de nouveau un Handbook, une bible à révérer. Sans y prendre garde, il serra la main plus petite de Mina, et ouvrit la bouche pour se présenter à son tour.


- Gala...

Il juronna violemment tout en retirant sa main. Ses doigts avaient touché le massif bracelet, qui, il le figura en sentant la brûlure, était constitué du numéro 47 du tableau périodique, de dénomination Ag, soit argent. Et merde. Pour qu'il l'ait senti de cette façon, cela signifiait sans doute qu'il ne s'était pas autant contrôlé qu'il l'aurait dû, tout à l'heure, avec le petit nouveau. Et il avait toujours été un grand sensible au métal.

Toujours est-il qu'il devait trouver une explication pour sa stupidité. Il allait de bourdes en bourdes, ces temps-ci. Il grimaça légèrement pour s'excuser, et s'il avait été un loup, on aurait facilement pu imaginer ses oreilles s'abaisser en signe de contrition.


- Pardon... j'ai dû mal me laver les mains, j'ai manipulé des sulfures, aujourd'hui, je travaille à l'usine, et ils réagissent fortement avec votre bracelet, qui, je crois, est en argent.

Pourvu qu'elle n'y connaisse que dalle en chimie. Parce que, he, l'évidence est que, pour n'importe qui ayant une bonne base scientifique, c'est l'argent qui se fait ronger par les sulfures, et non le contraire. Le bracelet aurait dû noicir très légèrement où ses doigts s'étaient posés, mais comme il n'avait pas du tout travaillé avec des sulfures, il n'en employait jamais, d'ailleurs, bha il était intact, le bracelet. Ignorer la douleur. Il souria légèrement, comme gêné de sa vive réaction.

- Reprenons.

Il tendit de nouveau la main, en faisant bien gaffe, cette fois, de ne pas toucher au bracelet.

- Galadan, je suis analyste biomédical à l'usine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Versant
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 10

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Jeu 18 Juin - 12:03

Mina était radieuse, elle souriait et elle avait perdu son petit air triste, servir les clients la rendait toujours heureuse. Elle le savait, mais cette fois-ci la joie qui l’entourait n’était pas la même, elle était la devant cet homme quand même plus vieux qu’elle et elle le voyait presque comme un membre de sa famille. Sa famille qui en prit un sale coup à cause d’elle.

L’homme avait semble t-il été gêné par son bracelet d’argent, elle le remonta pour ne pas causé trop de désagrément plus haut dans son poignet et resserra de nouveau la main de l’homme. Elle prit ce petit air d’une enfant de 4 ans peu avoir lorsqu’il conte son plus grand rêve et répondit à Galadan.


- Je suis ravis de faire votre connaissance, ce n’est pas à tous les jours que je rencontre des gens qui savent ce qu’ils veulent lire. En passant, je suis désoler pour mon bracelet, mais c’est une vieille légende que j’ai lut, l’argent est supposé nous protéger contre les mauvais sort et les malédiction et j’aime parfois croire que cela fonctionne.

Elle lâcha la main de Galadan, prit le livre pour le scanner. Sa journée était sur le point de terminer, mais elle se demandait pourquoi son père voulait qu’elle rencontre ce type. Alors elle continua dans la conversation, pour le temps qu’il est encore là.

- Alors est-ce qu’il va y avoir autre chose ? Parce que ce livre à lui seul vous fait un total de 82,24$ !

Elle posa la livre sur le comptoir et s’accouda sur celui-ci.

- Alors nous travailler dans l’usine, vous êtes un analyste en biomédical, mais qu’est-ce que vous fait exactement ?
Le sourire aux lèvres et les yeux pétillant, elle attendait la suite de la conversation.


*Si y’a réagit avec mon bracelet c’est peut-être un signe d’électromagnétisme, je doit savoir pourquoi.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan Marshall
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Jeu 18 Juin - 13:04

Il sourit avec un certain attendrissement quand elle prit son air de gamine. M'ha, l'argent... Son air se fit plus taquin lorsqu'il demanda, les yeux pétillants.

- Dois-je en conclure que je suis maudit ? À moins que vous n'ayez peur de l'être vous-même ?

Il la regarda scanner le codebar et vint croiser ses mains derrière sa propre tête, tout en s'étirant. Il suivait des yeux son livre saint tout en répondant.

- Normalement, cette sainte bible devrait suffir pour les 10 prochaines années, jusqu'à ce qu'un élève en formation vienne encore m'en bousiller une.

Il glissa sa main dans sa poche arrière et en sortit son porte-feuille, pour saisir sa carte de débit. Il haussa légèrement les sourcils, interrogateur quant à savoir si elle prenait, de un, les cartes, et si c'était lui qui la passait, ou elle. Ayant eu sa réponse, il fit ce qu'il devait faire, et le livre fut payé.

- Ce que je fais exactement ? Beaucoup de choses, en fait. C'est très vaste, cela dépend des besoins de l'usine. Je m'occupe surtout des analyses sanitaires, ces jours-ci. Une conduite d'eau s'est fendillée, et il y a peut-être eu contamination...

Il eut un vague geste de la main devant son visage, comme pour chasser le sujet. Certes, lui, ça l'intéressait, mais les gens normaux, eux, s'endormaient généralement au bout de la troisième phrase.

- Et une jeune femme de votre âge, propriétaire d'une librairie, vraiment ? Que s'est-il passé dans votre enfance qui vous ait traumatisé à ce point ?

Il rigola légèrement, encore taquin, pas du tout méchant dans son humour. M'ha, elle aurait fait une nièce charmante !

Mais c'était quoi cette pensée ? Il fut perplexe un bref instant, redoublant d'attention. La dernière fois qu'il s'était senti comme ça, c'était avec la vieille. Un membre de sa famille, peut-être ?

Ou alors, c'était les phéromones, ou les émanations du labo. Toujours est-il qu'il avait encore son sourire taquin en attendant ses réponses, bien que son petit cerveau travaillait et émettait diverses hypothèses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Versant
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 10

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Jeu 18 Juin - 16:21

Elle avait les coudes sur le comptoir, lorsqu’il lui fit la remarque concernant la malédiction, elle se recula légèrement et mit le livre dans un sac réutilisable du nom de la librairie <<La Muse littéraire>>. Elle regardait Galadan avec amusement et répondit en tendant le sac.

- Parfois effectivement j’ai peur d’être maudit, d’avoir reçu à la naissance un don ou une malédiction. Tu sais…

Elle le pointa du doigt et se pointa elle-même par la suite

- Tu permets que l’on se tutoie.

Elle attendit quelques secondes pour voir sa réponse et continua

- Tu sais ma mère est morte en me mettant au monde et mon père est décéder, donc parfois je crois que je le suis, que je traîne cette aura de mort avec moi.

Elle écouta donc l’explication de son travail en démontrant toute son attention. Mais celui-ci coupa cours à la description et poursuivit avec une question ma fois très bonne.

*Mais c’est comme s’il lisait en moi, il sait vraiment toucher les bons points dans une discussion.*

Ce à quoi elle répondit en riant.

- Tu sais Galadan, j’ai toujours agit avec quelques années de plus que mon âge. Je n’ai pas vraiment de traumatisme dans ma jeunesse c’est plutôt à la mort de mon père qui me perturbe.

Proposant, d’un signe de tête vers une petite table et deux chaises, d’aller s’assoir pour discuter, Mina commença à se diriger en incitant de son regard pour que Galadan veuille bien la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan Marshall
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Jeu 18 Juin - 17:23

Il saisit le sac avec un certain cérémonial, comme s'il vouait un grand respect au livre à l'intérieur. Ce qui était exactement le cas, de fait. Il haussa légèrement les sourcils à la mention de la naissance, pour se rabrouer aussitôt. C'était commun pour les humains d'être superstitieux et d'employer cette expression, mais quand même, cette impression de familiarité, cela le perturbait.

Se pourrait-il qu'elle soit membre de la Meute ? Mais non, ce serait absurde, elle porte de l'argent, tu l'as bien constaté, et tu ne l'a jamais vue au repère. Quoiqu'il y a bien des membres de la Meute que tu n'as jamais croisé là-bas, en fait. Il acquiesça de la tête quand elle passa du vouvoiement au tutoiement, tout en continuant son questionnement intérieur. C'était un scientifique, après tout. Il enregistrait tout, analysait tout, lançait souvent des piques au hasard, interprétait les réponses de manière plausible et probable. Un scientifique. Le fait qu'elle porte de l'argent le dérangeait réellement, s'immisçait de manière incongrue dans son raisonnement, venait balayer ses impressions. Un membre de la Meute ne porterait pas d'argent volontairement, sauf peut-être avant son Éveil, et encore !

Il fut troublé par la mention de la mort de sa mère, et cela se vit dans ses yeux, une immense douleur y fit écho momentanément, avant qu'il se ressaisisse. Oh, Lysèn ! Lysèn ! Avec un effort, il éloigna ses pensées de sa femme morte, jouant néanmoins d'une manière mécanique avec son alliance, sans vraiment s'en rendre compte. Redevenir attentif. Elle est encore perturbée par la mort de son père ?

Il lui enjoigna le pas, le sac bien en main, ayant cessé de triturer sa bague.


- Cela doit dépendre des fées qui se sont penchées sur ton berceau, j'imagine, et de quelle lune il s'agissait à ce moment-là. Je crois que ça joue beaucoup en astrologie et tout le bataclan pour prédire l'avenir, non, les phases de la Lune ? À moins que ce soit celles du Soleil ? Je m'embrouille toujours !

Il eut un léger sourire, son regard devenant légèrement plus acéré. Réagirait-elle à la mention de la Lune ? Il poursuivit cependant, comme si ses paroles précédentes n'étaient que des faits triviaux.

- Son décès doit être assez récent pour que tu sois encore sous le choc ? Ou alors, ce fut une mort violente qui t'as marquée ?

C'était sans tact et assez impoli, mais il avait encore Lysèn déchiquetée dans le fond de sa tête. Ça ne voulait rien dire, depuis combien de temps son père était mort. Cela faisait presque 15 ans, pour Lysèn, et il était encore sous le choc. Mais dans le cas de la fille, ça pourrait presque correspondre à un Éveil tardif. Même si elle portait de l'argent. Oh, vraiment, s'il n'y avait pas l'argent dans l'équation, le raisonnement serait tout à fait logique et probable. Sympathie imprévue envers une pure étrangère, tutoiement sans que cela le dérange après seulement quelques phrases, impression de familiarité, impression d'être maudite, âge qui se situait sans doute dans la moyenne tardive pour l'Éveil. Mais elle portait de l'argent ! Il n'arrivait pas à caser ce morceau dans le casse-tête, et cela l'énervait un peu. Il prit place à la table, posa son sac par terre, à ses côtés, tout en la suivant des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Versant
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 10

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Ven 19 Juin - 11:33

Assise en face de son invité inattendu, Mina l’écoutait attentivement, elle buvait ses paroles. Lorsque l’homme parla de la lune, comme si elle était une fée, les yeux s’élargissaient et la bouche semi entrouverte pour boire l’explication de sa vie, se plaça. Elle écoutait, s’imaginait, la lune comme une fée…

*Je me suis déjà attardé, à ma lune, mais je comprends pas pourquoi ce type là me le fait rappeller. Il était dit dans les légendes de loup-Garou que la lune les diriges, mais pas seulement la pleine lune, toute les autres forme aussi, et elle était née sous celle de la nouvelle lune, son père était aussi mort la nuit de la lune noire.*

Elle s’adossa à sa chaise avant de déclarer

- Hé bien, monsieur Galadan, il semblerait que vous vous intéressez au même chose que moi, j’ai fait une petite étude sur ma vie et la nouvelle lune revient à tous les changements important.

Elle le regarda et annonça que la mort de son père avait été traumatisante, effectivement puisqu’elle l’avait tué

*Je devrai tester quelque chose, il semblerait que je ne suis pas seul à me transformer en monstre*

- Tu sais, c’est très traumatisant quand c’est toi-même qui le tue et qu’il semble que tu peux te transformer en loup, mais que la seule chose que je me rappel c’est de m’avoir caché derrière le divan…

Et elle partie à rire gêner comme si elle venait de lui dire une mauvaise blague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan Marshall
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Ven 19 Juin - 12:00

Il ne riait plus, lui. Il jeta un regard à la ronde, sa silhouette semblant un peu plus crispée, tout en humant l'air. Ils étaient seuls ici, et assez loin de la porte d'entrée. Normalement, personne n'avait entendu cette déclaration. Tant mieux. Il reposa son regard sur Mina, légèrement réprobateur, demeurant néanmoins aux aguets. Malgré tout, son orgueil de scientifique fut satisfait. Il avait deviné juste.

- Je te conseille de ne plus dire de telles choses aussi légèrement, Mina.

Et, reprenant un air plus affable, comme si c'était une blague, que ses yeux acérés venaient démentir, il jeta un autre regard à la ronde, avant de déclarer, sur le même ton de plaisanterie très douteux.

- Figures-toi que si jamais moi aussi je faisais partie de cette Meute, eh bien, je me serais sans doute réveillé dans des draps plein de sang, ma femme ouverte comme un morceau de viande à mes côtés, alors que je me souviendrais seulement de m'être couché. Par une nuit sans lune aussi ! C'est plaisant, non, les joies de la lycanthropie ?

Il eut un sourire qui n'atteignit pas ses yeux, un simple réflexe au niveau des muscles zygomatiques.

- Mais si tu pouvais te transformer, comme tu le dis, il serait étrange que tu portes de l'argent, non ? Sauf si c'est pour prévenir cela ?

Non, décidemment, il ne riait pas du tout. Sous la même Lune que lui, et disant des choses si ouvertement ! Non, c'était trop simple, qu'il tombe sur elle par hasard, avant qu'un Cahalite la repère. Merde, et si c'était un piège ? Son instinct lui disait bien qu'elle faisait partie de la Meute, mais si Ils avaient même réussit à tromper ses tripes ? Il ricanna doucement, en la regardant, avant de s'exclamer, légèrement ironique.

- Pourquoi tu ne te transformerais, pas, là, tout de suite, pour me montrer, hein ? On pourrait aller se promener dans les bois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Versant
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 10

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Sam 20 Juin - 22:44

Mina avait fait une blague, mais qui en même temps semblait toucher profondément Galadan, son but n’étant point de faire souffrir quelqu’un, elle recula sa chaise lorsque celui-ci perdit tout amusement.

Sa main placée sur son cœur, elle écoutait Galadan dire qu’il avait tué sa femme, il avait dit tout cela sur un ton de sarcasme. Mina les yeux vitreux, commençait à sentir l’eau y monter. Les extrémités tremblantes au même rythme que les mots prononcés par l’homme en face d’elle.

Elle ne savait que dire de tout cela,


*Pourquoi ? *

Il avait perdu son sang froid, Mina ne pouvait plus placé de mot, pourtant on pouvait voir quelque signe de son langage non verbal, qu’elle voulait reprendre s’expliquer, s’excuser. Lorsque Galadan eu terminé son monologue, elle avait le tête basse, perdu son sourire et une larme…

*Mais qu’ai-je fais, il est comme moi, je ne pouvais pas savoir. Oui, mon bracelet, c’est un monstre aussi, naturellement je l’ai flairé… Comme un loup le fait, je lui faisais confiance…*

En avançant sa main droite sur la table pour reprendre la parole, elle le regarda en essuyant sa larme de la gauche.

- Seras-tu capable de me pardonner cet écart… Je ne croyait pas avoir affaire à l’une personne comme moi. Tu es le premier que je rencontre et pour moi c’est une malédiction.

Se levant de sa chaise et tournant autour de la table de long en large, regardant le plancher.

- C’était une habitude, c’est ce que je conte à tout le monde, alors que la plupart du temps ils rient avec moi, me trouvant simplement folle de parler de la mort de mon père ainsi.

Elle s’arrêta brusquement près de Galadan.

- Tu pourras m’aider, si tu connaît se monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan Marshall
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Jeu 25 Juin - 16:56

- Je ne suis pas tout le monde, moi.

Sa réaction l'avait calmé. Il aurait juré que si elle avait été sous forme de louve, elle aurait sans doute abaissé sa queue et ses oreilles en signe de soumission. Des drôles de pensées qui traversaient souvent son esprit. C'est fou comme il était plus facile de communiquer sous forme animale. Le comportement ne trompe pas, à la différence des mots. Il sourit doucement, un vrai sourire cette fois-ci, pour dissoudre un peu la tension. Pour la rassurer, aussi. Non, il ne lui en voulait pas.

- Les vieux loups pardonnent toujours aux louveteaux, à condition que ceux-ci ne poussent pas trop. Disons que je me considère, à mon âge vénérable, comme l'un des premiers. Bien sûr, que je vais t'aider, quelle question ridicule ! There's no such thing as a lone wolf in the pack !

Woups. Sans le faire exprès, il était revenu à sa langue maternelle. Bha, elle comprendrait sûrement le sens. Il s'était levé tout en jetant un regard dédaigneux au bracelet de Mina.

- Tu enlèves ça, qu'on va se promener ? Sauf si il est trop tôt pour femer boutique ?

[Pardon pour le temps de réponse, je viens de trouver ce qui clochait avec ma connexion internet -_-]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Versant
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 10

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Ven 26 Juin - 12:34

La panique qu’elle vivait intérieur lui paru très longue, lorsque Galadan sourit à nouveau Mina arrêta sec de tournoyer devant la petite table.

*Il n’est pas tout le monde, je le sais, je le sens… Mais qui est-il ?*

Elle afficha un visage de questionnement pendant quelques secondes, se même visage disparu au moment au Galadan parla comme un frère, plutôt comme un père. Elle glissa ses pieds vers la chaise qu’elle occupait une minute plus tôt.

Ses yeux avaient perdu cette inquiétude profonde, cette douleur, ce maléfice, ses grands yeux bruns fixait à présent les lèvres de Galadan, prononçant dans son discours. Il avait parlé anglais mais cette phrase se traduit seule dans sa tête, elle ne broncha qu’à la fin pour se redresser et d’une main elle essuya une larme, de joie ou de peine, qui commençait à ruisseler près de son œil gauche.

Maintenant son jolie sourire de jeune femme innocente refit surface, elle prit un élastique dans sa poche pour attacher ses cheveux, c’est à ce moment que Galadan fit la demande qu’elle enlève son bracelet. Ses yeux le fixaient, la bouche béante, et les mains encore sur la tête arrêtant leur tâche, elle était stupéfaite.


*Mais pourquoi veut-il absolument que je commette un meurtre ?*

- (Sur un ton incertain) M..ais, est-…ce réellement... nécessaire ?

Elle descendit les mains devant elle, oubliant le fait qu’elle voulait attacher ses cheveux et prit son bracelet dans ses mains, toute fois sans l’enlever.

- Je ne suis pas certain, j’ai peur de tuer encore une fois.

Avant d’entendre la réponse de Galadan, Mina se leva d’un seul coup et parti en direction de la porte avec ses clés à la ceinture.

- Je vais fermer toute suite, comme ça nous pourrons parler tranquille.

Et elle verrouilla la porte en tournant aussi l’affiche indiquant qu’elle était maintenant fermée. Et se tourna dos à la porte pour regarder Galadan qui lui demandait l’impossible, la tête baissé, elle se laisser glisser maintenant tranquillement appuyé sur la porte, assise parterre, elle contemplait son bracelet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadan Marshall
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 35

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Ven 26 Juin - 19:57

- Nécessaire ? Nécessaire ? Le plaisir de courir à une vitesse folle, de sentir ses propres muscles rouler sous son pelage sous l'effort, de percevoir le monde avec des sens décuplés, de se savoir membre d'une meute, ce n'est pas suffisant ?

Il était incrédule. N'avait-elle jamais...? Oh, merde, c'est vrai, la mort de son père était relativement récente. D'ailleurs, lui-même, de sa propre initiative, n'avait jamais cherché à se transformer après... Images horribles, douloureuses, de Lysèn charcutée, du foetus... Enfin, pas avant que la Cahalite ne le trouve. Qu'elle lui explique. Lui montre. Lui démontre. Il était un louveteau, alors. Plus maintenant. C'était elle, la louvetelle. Il s'abaissa pour saisir le sac contenant sa bible, tout à coup légèrement plus indifférent à son contenu. Elle avait peur de tuer. Elle n'avait jamais dû essayer de se transformer, alors. Il se demandait s'il existait des membres de la Meute qui savaient ce qui les attendait avant même de subir leur Éveil. Ayant le Sang assez fort pour savoir que toute progéniture allait obligatoirement devenir loups, et les éduquer en conséquence. Les Grantfield, peut-être. Longtemps qu'il n'y avait pas eut de réunion pour savoir l'état de la Meute, de fait, ou d'indication, vague ou précise, de mission, depuis le décès du dernier Alpha...

Il secoua sa tête doucement, gardant ces préoccupations pour plus tard. Il déposa le sac sur la table, pour l'y abandonner, rejoignant Mina près de la porte, se laissant choir près d'elle, le dos accôté contre la porte, un genou relevé, son bras appuyé dessus. Il fixa le plafond, sans un mot, pendant un moment. Sa voix rauque se fit plus basse, tandis qu'il parlait, le regard légèrement dans le vide.


- L'Éveil a toujours été quelque chose de douloureux. Surtout lorsqu'il se passe en présence des proches. La première vraie attraction de Luna sur nous réveille la Bête latente. Et cette première fois, son emprise sur nous est totale, car Elle est là, visible ou non, souhaitable, désirable, immensément désirable. Mais si lointaine. Je crois que c'est de cette frustration à ne pouvoir L'atteindre que doit se décharger la Bête en détruisant tout. Absolument tout. Pour essayer d'attirer Son attention. Elle se défoule jusqu'à l'épuisement totale, et en ayant complètement prit le dessus, elle ne nous laisse aucun souvenirs. Sauf ceux au réveil de l'éveil, souvent cauchemardesques.

Je suis conscient, terriblement conscient, que cette explication ne diminue ou n'efface pas la souffrance causée par la perte des gens ayant assisté à l'Éveil. Peut-être que cela rend la douleur plus amère. Peut-être même que cela pousse à garder rancune à la partie bestiale qui est en nous. Mais, je te l'assure, même enivré par la bataille, même le plus terrible des Rahu ne se laisse pas dominer par la Bête au point de s'en prendre à un membre de la Meute. C'est... il eut un sourire légèrement amer ça fait partie de nous. Savoir ce que c'est que de perdre quelqu'un, de tuer. La lune est franche dès le début. La défense du territoire nécessite cela. Tu parlais de nécessité. C'en est une. De connaître tes propres capacités, et comment tu peux t'en servir pour aider la Meute.

Il avait beaucoup parlé. Mais ce n'était que très général, il le savait. Il abaissa son regard sur elle. Un regard franc, dénudé d'artifices.

- Tu ne tueras pas. Pas sans le vouloir, du moins. Je te le demande. Enlève ton bracelet. Je ne t'oblige pas à le faire tout de suite, hein ! Mais quand tu te sentiras prête. Et si ça peut te rassurer, je pourrai être là, et m'assurer que tu ne t'en prennes pas aux humains. Je te l'assure, c'est vraiment merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Versant
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 10

MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   Dim 19 Juil - 12:32

Mina pleine de confusion écoutait fixant le sol devant elle, les paroles sages de Galadan lui rendirent un peu plus de vigueur. Assise contre la porte de sa boutique, elle mit ses mains dans ses cheveux et commença à masser sa tête, comme si le mal était insupportable. Ses cheveux maintenant en broussailles cachaient son visage, un seul petit sanglot étouffé avait été fait durant le discours de L’homme loup.

La jeune adulte n’eut point le choix que de lever la tête, afin de plonger ses yeux presque noir dans ceux de Galadan, pour aller chercher la confiance et l’entraide. Les mots de la dernière phrase prononcés restèrent dans sa tête.


*Tu ne tueras personne…. Je peux être là….*

Ce n’est qu’après deux longues minutes de silence que Mina revint à elle et parla.

-Si je l’enlève maintenant… Qu’arrivera t-il ? Je n’ai jamais voulut être ainsi… Mais si l’univers et même St-Forellan veulent que j’exploite ces talents, je le ferais… Mais avec toi, ce soir à mes cotés.

Se regards rouge commençait à disparaître, l’assurance prenait place et elle plaça sa main sur son bracelet pour l’enlever d’un seul coup. Le bijou protecteur tomba sur le sol et fit retentir un tintement de liberté dans la librairie. Mina s’appuya donc sur l’épaule de Galadan pour s’aider à se relever.

-Alors maintenant ? Sourit-elle, en signe de victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mina au travail (vous pouvez vous joindre quand vous voulez)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» MR. HRM Ҩ je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.
» L'abonné que vous tentez de joindre n'est pas en service pour le moment, veuillez réessayer plus tard...
» Excursion de chasse [PL : Venez-vous joindre quand vous voulez!]
» Vous n'avez pas les os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie ! - Edward Bird

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Forellan - World of Darkness  :: Saint-Forellan :: Ouest :: Librairie-
Sauter vers: