AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salon Privé

Aller en bas 
AuteurMessage
Remiel Beltheon
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 6

MessageSujet: Salon Privé   Dim 19 Juil - 15:11

Le temps passa et une demi-heure plus tard, Julia Westfields revint avec le repas du maître de la maison. D’un signe de tête, Remiel renvoya la jeune femme à ses autres tâches, lui montrant du même fait qu’il était satisfait. Tout en mangeant, l’homme répondit à ses messages, suivant la progression de son entreprise et la guidant comme un marionnettiste à travers les fils d’une marionnette. Cette entreprise était si bien implantée, que Remiel pourrait presque prendre le contrôle entier plusieurs pays d’Amérique de manière économique, politique ou militaire, le monde tout entier pourrait tomber sous sa gouverne. Juste le fait de fantasmer tout ce pouvoir était presque orgasmique pour Remiel, mais le faire et pouvoir le faire était deux choses. Certes il pouvait le faire, mais une fois fait, ce serait une autre paire de manches et il n’était pas sur que ces manches lui faisait. Il préférait profiter, contrôler, gouverner dans l’ombre et ce même si le contrôle n’était pas encore total. Si un mauvais mouvement était fait il pouvait toujours utiliser un autre pion pour en venir à ses fins et tout cela était le résulta d’une vie tout entière de travail et il ne voulait pas voir cela s’envoler en fumée à cause d’une simple erreur.

Vers une heure, Westfields revint dans le salon. La jeune femme ne portait plus son habit de domestique, une simple chemise noire avec une jupe courte noire et un tablier noir, mais une robe de chambre en soie noire. Julia ferma alors la porte et se tourna vers Remiel avec un magnifique sourire aux lèvres. Elle s’avança alors vers lui d’un pas feutré et sensuel.


- Oh… C’est pour moi tout ça? Ça a l’air bon… Dit alors Remiel d’un ton joyeux.

Westfields rit d’un rire cristallin et enleva sa robe de chambre. Désormais toute nue, car elle ne portait rien sous cette robe de chambre, elle s’assit sur les genoux de son employeur et défit ses longs cheveux bruns qui lui descendaient jusqu’aux reins. Julia darda alors Remiel de ses yeux noirs et dit :


- Le repas est servit monseigneur…

- Merci Mademoiselle Westfields… Dit alors l’homme d’une voix tendre.

Remiel planta alors ses crocs dans le cou de la jeune femme d’une manière sauvage et commença à boire de son sang. Les yeux de Julia roulèrent dans leurs orbites et elle ferma ses paupières en gémissant de plaisir. Les mains du vampire se promenèrent et caressèrent le corps de la jeune femme et lui empoignèrent les fesses d’un geste brusque. Remiel Beltheon était une de ces créatures de la nuit, dont les légendes faisaient frémir les simples mortels et était l’un des plus anciens de sa race, ayant dépassé depuis vingt-deux ans le cap du millénaire. Il était du clan des Ventrue, une espèce de vampires ayant le pouvoir et le but de contrôler et de plier d’autres personnes à leurs volontés.

Mais Julia Westfields n’avait rien à craindre pour sa vie, car elle n’était pas une proie et son maître n’allait prendre qu’une petite partie de son hémoglobine, juste assez pour se sustenter. Comme certains vampires, Remiel respectait les vies humaines et buvait la plupart du temps du sang venant de banques de sang ou d’une humaine comme Julia. Les poches d’hémoglobine venant des banques de sang étaient de bonne qualité, mais rien ne valait le goût, la chaleur du sang fraîchement bu d’un cou humain. C’était pourquoi, qu’au lieu de tuer une pauvre personne innocente, il prenait des femmes qui étaient dans le besoin, à son service. Il leur donnait un toit, des vêtements, une paie et son affection en l’échange de leur sang.

Après avoir fait l’amour, Remiel se rhabilla et donna un dernier baiser à Julia, toujours étendue nue sur le divan. Celle-ci remit sa robe de chambre et se leva, partant vers la porte. Arrivée, elle se retourna vers le vampire.


- Votre limousine est prête, elle n’attend que vous. Bonne soirée au musée. Dit Julia, rêveuse.

- Merci Julia et bonne soirée.

Remiel redescendit l’escalier et reprit l’ascenseur pour descendre cette fois au premier sous-sol. Il embarqua alors dans sa limousine noire et se dirigea vers le musée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Salon Privé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le salon du chocolat à Paris
» 11e Salon du Jeu de Rôles, du Rêve et de l'Imaginaire organi
» 2ieme salon normand de la figurine
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Forellan - World of Darkness  :: Saint-Forellan :: Sud :: Habitations :: Manoir de Beltheon-
Sauter vers: