AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Beltheon Manor

Aller en bas 
AuteurMessage
Remiel Beltheon
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 6

MessageSujet: Beltheon Manor   Mer 15 Juil - 12:49




Beltheon Manor

Le Manoir de Remiel Beltheon est en fait une immense maison de style Victorien en briques rouges et au toit noir. Comprend notamment six chambres, une salle de réception, une salle à manger, une salle de musique, une bibliothèque incroyablement complète et un garage souterrain. Toutes les pièces de cette demeure sont chargées d’une multitude d’œuvres d’art et d’objets, très anciens à très récents, et tout le manoir respire le luxe, la grandeur et la noblesse.

Remiel passe la majorité de son temps, lorsqu’il ne loge pas à son penthouse du
Beltheon Building, dans un salon privé sans fenêtres où il lit, regarde les nouvelles et les cotes de la bourse sur un écran plasma recouvrant un pan de mur entier et ou il travaille sur la direction de son entreprise. Ce manoir, bien que vaste, est aussi vide que l’âme de son propriétaire, seuls quelques domestiques se font voir pour les services du maître de la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remiel Beltheon
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Beltheon Manor   Ven 17 Juil - 1:20

La lune venait de se lever lorsqu’il s’éveilla de sa chambre du deuxième sous-sol, il sentait l’appel millénaire de la nuit. L’homme se leva de son grand lit aux draps de satin noir et alla prendre une douche. Après avoir fait sa toilette, il se dirigea vers la penderie pour choisir ses vêtements d’aujourd’hui. Son choix se porta sur une paire de souliers noirs, un pantalon et un veston long noir rayé gris, un gilet rouge brodé d’argent, une chemise blanche au haut col et une cravate rouge rayé grise et noire. Il mit ensuite ses boutons de manchette, sa chevalière et son épingle de cravate en platine, frappés d’un RB surmonté d’une couronne.

Satisfait de son apparence, il prit alors l’ascenseur pour se rendre au premier étage du manoir. Dans cet endroit exigu, on pouvait entendre une symphonie d’un artiste peu connu, mais de grand talent. Cette pièce de musique était emplie de grandeur et de profondeur. La porte s’ouvrit alors sur un grand hall aux planchers et aux piliers de marbre. Au centre du hall aux murs à la tapisserie rouge et argent se trouvait un grand escalier en marbre avec un tapis de même couleur et aux mêmes motifs que la tapisserie. Une jeune domestique aux cheveux brun et à la taille fine surgit alors devant la maître de la maison, le fixant de ses grands yeux noirs.


- Monsieur Beltheon, comment allez vous ce soir? Dit-elle avec un grand sourire.

- Bonsoir Mademoiselle Westfield, je vais très bien et vous? Répondit Remiel Belteon, avec un petit sourire et un signe de tête en sortant de l’ascenseur.

- Très bien, merci Monsieur. En sortant de l’ascenseur, Remiel ne s’était pas arrêté de marcher et se dirigeait vers l’escalier, Westfield lui emboita alors le pas. Je vous apporte quelque chose à manger? Dans votre salon comme d’habitude?

- Oui, même chose qu’hier. N’oubliez pas le journal, le courrier et heu… Remiel s’arrêta et regarda la jeune femme dans les yeux. Julia… vous viendrez me voir plus tard… pour vous savez quoi.

La principale intéressée regarda Remiel d’un regard qui en disait long et regarda le sol d’un air timide.

- Oui bien sûr… je vous laisse faire vos affaires et je vous rejoins bientôt…

La domestique s’en fut alors vers les cuisines pour aller préparer le repas de son patron. Remiel, au milieu de l’escalier, la regarda s’en aller vers l’aile ouest du manoir. Il se remémora que cette jolie jeune femme de vingt-et-un an lui devait presque la vie. À peine trois mois plus tôt, Julia Westfields était une héroïnomane itinérante qui errait dans les ruelles de Saint-Forellan. Remiel l’avait sortit de la rue, désintoxiqué et lui avait donné une raison de vivre. Maintenant ses jours sombres étaient derrière elle et elle était plus en forme que jamais. Souriant, il se retourna et continua sont ascension vers le deuxième étage et se dirigea vers son salon.

Un fois arrivé dans son salon, Remiel se dirigea vers le bureau de chêne, un vrai chef d’œuvre d’ébénisterie. Une fois assis dans son fauteuil de cuir capitonné, il alluma l’écran plasma et le mur opposé s’anima. Une foule d’information se mit à défiler se le mur tout entier en passant par la bourse, la politique, l’actualité scientifique, mode, éducation, guerre… tout. D’ailleurs la bourse était en hausse et les chiffres de Beltheon Enterprises étaient bons. Le rapport du Directeur-Général de l’entreprise disait que le conseil avait prit des décisions concernant le dossier Wayright, l’achat de leurs parts allait être effectué. Remiel choisit alors de continuer la lecture de Léviathan, de Thomas Hobbes, pour attendre l’arrivée de son repas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remiel Beltheon
Niveau 1
Niveau 1
avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: Beltheon Manor   Sam 18 Juil - 19:30

Le temps passa et une demi-heure plus tard, Julia Westfields revint avec le repas du maître de la maison. D’un signe de tête, Remiel renvoya la jeune femme à ses autres tâches, lui montrant du même fait qu’il était satisfait. Tout en mangeant, l’homme répondit à ses messages, suivant la progression de son entreprise et la guidant comme un marionnettiste à travers les fils d’une marionnette. Cette entreprise était si bien implantée, que Remiel pourrait presque prendre le contrôle entier plusieurs pays d’Amérique de manière économique, politique ou militaire, le monde tout entier pourrait tomber sous sa gouverne. Juste le fait de fantasmer tout ce pouvoir était presque orgasmique pour Remiel, mais le faire et pouvoir le faire était deux choses. Certes il pouvait le faire, mais une fois fait, ce serait une autre paire de manches et il n’était pas sur que ces manches lui faisait. Il préférait profiter, contrôler, gouverner dans l’ombre et ce même si le contrôle n’était pas encore total. Si un mauvais mouvement était fait il pouvait toujours utiliser un autre pion pour en venir à ses fins et tout cela était le résulta d’une vie tout entière de travail et il ne voulait pas voir cela s’envoler en fumée à cause d’une simple erreur.

Vers une heure, Westfields revint dans le salon. La jeune femme ne portait plus son habit de domestique, une simple chemise noire avec une jupe courte noire et un tablier noir, mais une robe de chambre en soie noire. Julia ferma alors la porte et se tourna vers Remiel avec un magnifique sourire aux lèvres. Elle s’avança alors vers lui d’un pas feutré et sensuel.


- Oh… C’est pour moi tout ça? Ça a l’air bon… Dit alors Remiel d’un ton joyeux.

Westfields rit d’un rire cristallin et enleva sa robe de chambre. Désormais toute nue, car elle ne portait rien sous cette robe de chambre, elle s’assit sur les genoux de son employeur et défit ses longs cheveux bruns qui lui descendaient jusqu’aux reins. Julia darda alors Remiel de ses yeux noirs et dit :


- Le repas est servit monseigneur…

- Merci Mademoiselle Westfields… Dit alors l’homme d’une voix tendre.

Remiel planta alors ses crocs dans le cou de la jeune femme d’une manière sauvage et commença à boire de son sang. Les yeux de Julia roulèrent dans leurs orbites et elle ferma ses paupières en gémissant de plaisir. Les mains du vampire se promenèrent et caressèrent le corps de la jeune femme et lui empoignèrent les fesses d’un geste brusque. Remiel Beltheon était une de ces créatures de la nuit, dont les légendes faisaient frémir les simples mortels et était l’un des plus anciens de sa race, ayant dépassé depuis vingt-deux ans le cap du millénaire. Il était du clan des Ventrue, une espèce de vampires ayant le pouvoir et le but de contrôler et de plier d’autres personnes à leurs volontés.

Mais Julia Westfields n’avait rien à craindre pour sa vie, car elle n’était pas une proie et son maître n’allait prendre qu’une petite partie de son hémoglobine, juste assez pour se sustenter. Comme certains vampires, Remiel respectait les vies humaines et buvait la plupart du temps du sang venant de banques de sang ou d’une humaine comme Julia. Les poches d’hémoglobine venant des banques de sang étaient de bonne qualité, mais rien ne valait le goût, la chaleur du sang fraîchement bu d’un cou humain. C’était pourquoi, qu’au lieu de tuer une pauvre personne innocente, il prenait des femmes qui étaient dans le besoin, à son service. Il leur donnait un toit, des vêtements, une paie et son affection en l’échange de leur sang.

Après avoir fait l’amour, Remiel se rhabilla et donna un dernier baiser à Julia, toujours étendue nue sur le divan. Celle-ci remit sa robe de chambre et se leva, partant vers la porte. Arrivée, elle se retourna vers le vampire.


- Votre limousine est prête, elle n’attend que vous. Bonne soirée au musée. Dit Julia, rêveuse.

- Merci Julia et bonne soirée.

Remiel redescendit l’escalier et reprit l’ascenseur pour descendre cette fois au premier sous-sol. Il embarqua alors dans sa limousine noire et se dirigea vers le musée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Primeira
Admin
avatar

Messages : 105

MessageSujet: Re: Beltheon Manor   Dim 19 Juil - 1:54

Désolé, mais c'est interdit de faire des double poste, alors encore moins des triple. Je supprimerai ce message dès que tu aura corrigé ce problème. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beltheon Manor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beltheon Manor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arkham Manor / Gotham Academy
» Partenariat avec Northwoods Manor ?
» Ghost buster ! [Thaïs/Alice & Robyn & Jack]
» [Habitation Secrète] Old oak Manor
» [Habitation] Manor of Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint-Forellan - World of Darkness  :: Saint-Forellan :: Sud :: Habitations :: Manoir de Beltheon-
Sauter vers: